Ocorreu um erro neste dispositivo

quinta-feira, agosto 23, 2012

BALADE POUR FORT VAUX


(à la mémoire de l’épisode du Fort Vaux 1 à 7 juin 1916, bataille de Verdun)

Cette semaine là il a plu
il a plu sur les casques des hommes
il a plu sur leurs pieds
lorsque toutes les nuages conjurèrent
d’écraser la terre
écrasèrent leurs poumons
leur air leurs excréments
il a plu et cette pluie
fendilla leurs gueules
ils étaient des taupes démons
des galeries Pandore serrée dans sa boite

qui leur relâchera leurs épaules
de telle masse de montagne ?

quelle pluie qui leur
sécha toute l’eau
quelle pluie qui leur
écrase les cendres
qui leur lava l’oubli

sacré juin !
il n’y aura plus de juin depuis juin

Rui Miguel Duarte
23/08/12


Sem comentários: